Hide

La condamnation de cinq hommes pour abus sexuels et non pas viol révolte l'Espagne

Une vague de protestations secoue l’Espagne. Jeudi 26 avril, cinq Espagnols se surnommant "la meute" ont été condamnés à neuf ans de prison pour des "abus sexuels" sur une jeune femme qu'ils avaient eux-mêmes filmés, mais la qualification de "viol" n'a pas été retenue. Les cinq Sévillans, âgés de 27 à 29 ans, s'étaient eux-mêmes vantés de leurs actes du 7 juillet 2016, pendant les fêtes très populaires de la San Fermin en Navarre (nord). Sur un groupe de messagerie WhatsApp intitulé "la manada" ("la meute"), ils s'étaient notamment envoyé une vidéo des faits accompagnée du message : "en train d'en baiser une à cinq". Le jugement du tribunal de Navarre était particulièrement attendu en Espagne, sept semaines après une "grève générale féministe" sans précéde ...